Les procédures d’immigration au Canada

Les procédures d’arrivé au Canada : les étapes à ne pas manquer

Le Canada est une destination de choix pour l’immigration, ce pays d’Amérique du Nord offre de nombreux avantages pour les immigrants du monde entier. En effet, les procédures d’immigration au Canada sont très simples, de plus l’intégration des nouveaux arrivants est facilitée grâce au bilinguisme, le Canada étant francophone et anglophone.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes, puisque le Canada est le deuxième pays au monde recevant le plus d’immigrés après les États-Unis, ainsi c’est en moyenne 250 000 personnes qui émigrent vers le Canada chaque année. Sur ces 250 000 immigrants, 150 000 deviennent chaque année citoyens canadiens à part entière. Une autre particularité du Canada, c’est le pays au monde qui détient le record en termes de réfugiés. C’est le IRCC, (Immigration Réfugié Citoyenneté Canada) qui détermine la politique d’immigration, et prend les décisions sur l’octroi ou non d’une autorisation pour entrer au Canada.

Source : unbelavenir.gouv.qc.ca

L’immigration au Canada, une longue histoire

Le Canada a une longue histoire d’accueil des réfugiés, celle-ci débute en 1760 suite à l’invasion anglaise, depuis les procédures d’immigration au Canada ont évolué. Ainsi à la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle sous l’impulsion de la ruée vers l’ouest, le Canada attire de nombreux colons européens afin de peupler les provinces de l’Alberta, de la Colombie Britannique du Saskatchewan ou de Manitoba. À la veille de la première guerre mondiale, les procédures d’immigration au Canada ont permis à plus de 400 000 personnes d’arriver dans le pays.

Les procédures d’immigration au Canada sont assurées par le ministère de la citoyenneté et de l’immigration du Canada (CIC), ce ministère a les prérogatives suivantes : la vérification et l’approbation des admissions d’immigrants, d’étudiants étrangers, ou encore de visiteurs ou travailleurs temporaires, l’installation des réfugiés et l’octroi de l’asile politique. Le ministère fournit aussi une aide aux nouveaux arrivants afin d’accélérer leur adaptation à la société canadienne, en vue d’obtenir plus facilement la citoyenneté canadienne.

Renseignements complémentaires auprès des ambassades

Le CIC gère l’immigration Canada

Parmi les procédures d’immigration au Canada proposé par le CIC, l’on note l’immigration choisie, notamment en recrutant des travailleurs qualifiés pour la province du Québec, et hors de la province francophone. En effet, la province du Québec suite à l’accord Québec Canada dispose de critères particuliers en ce qui concerne la sélection des candidats à l’immigration. Pour évaluer les candidats, la province du Québec utilise le CSQ Certificat de Sélection du Québec. Le CSQ repose sur une grille de points prenant en compte la maîtrise de la langue de Molière et de Shakespeare, l’âge, l’expérience professionnelle et les diplômes. La demande doit être effectuée auprès du ministère d’immigration du Québec au Canada,

Le score minimum requis est de 49 points pour un célibataire et 57 points pour un couple. La deuxième étape prend la forme d’un test de linguistique, les tests reconnus pour les francophones désirant immigrer vers le Québec sont le TCF, TCFQ, TEF, TEFAQ, TEF Canada, DELF et DALF. Celui-ci devra avoir été effectué au maximum deux ans avant la demande. La procédure globale entre le début de la procédure d’immigration Canada et la constitution d’un dossier fédéral prend entre six à 12 mois.

Le CIC gère l’intégration des jeunes diplômés ou travailleurs fraîchement arrivés au Canada. Le ministère fournit aussi un appui logistique pour les investisseurs et entrepreneurs souhaitant lancer une activité économique au Canada. À la fin de la procédure d’immigration, le candidat peut obtenir le statut de résident permanent, statut indispensable pour vivre, travailler ou étudier sur le territoire canadien, mais aussi afin de bénéficier de l’assurance-maladie et autres avantages sociaux. Le statut de résident permanent est la première étape vers la citoyenneté canadienne, même si celle-ci n’est pas automatique, elle est toutefois nécessaire afin de faire une demande de naturalisation.

En règle générale les procédures d’immigration au Canada sont plutôt rapides par rapport à d’autres pays du monde, ainsi, il faudra compter entre deux à cinq ans pour la procédure de résident permanent. Ce parcours de l’immigrant souhaitant s’installer au Canada débute avec une évaluation préliminaire qui peut être effectuée en ligne. Cette évaluation est effectuée par le MIDI ministère de l’immigration de la diversité et de l’inclusion, et permet d’obtenir un avis positif ou négatif pour la candidature de citoyenneté.